Référencement sites internet | les mots-clés
optimisation, Référencement

Référencement sites internet | les mots-clés

 

L’optimisation du SEO de votre site internet nécessite la réalisation d’une liste de mots-clés ou l’utilisation d’expressions choisies stratégiquement sur lesquels vous souhaitez vous positionner dans les moteurs de recherches .

Point important, avant de voir plus loin, précisons que le référencement naturel de votre site internet n’est pas une finalité en soi. En effet, être bien positionné en référencement naturel ne veut pas dire que vous n’atteignez pas vos objectifs (ventes, inscriptions, téléchargements…)

Préférez un bon positionnement sur un nombre restreint de mots-clés plutôt qu’une liste exhaustive qui ne suscitera pas d’intérêt pour les internautes.

En effet, le travail de référencement vise à apporter un afflux de visiteurs important sur votre site web, mais faut-il encore que ce trafic soit de qualité.

Le choix des mots-clés est par conséquent primordial.

Choisir ses mots-clés

Trois point important sont à prendre en compte pour le choix des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous indexer :

  • La quantité du trafic générée par le mot-clé :Ce point correspond au nombre de fois qu’un internaute tape le mot-clé dans se barre de recherche, tous moteurs confondus. Cela correspond au trafic maximum que le mot-clé peut apporter vers votre site internet mais également sur des sites web concurrents indexer sur le même mot-clé.
  • La qualité du trafic apporter par le mot-clé :Faites en sorte que les mots-clés sur lesquels vous voulez vous indexer aient un lien direct avec l’offre que vous proposez. Cela vous permettra de mieux cibler votre audience et de faire monter votre taux de conversion.
  • La difficulté d’obtention du mot-clé :Ce point renvoie au nombre de sites internet de concurrents qui souhaitent, eux aussi, s’indexer sur le même mot-clé. Souvenez-vous qu’il n’y a que huit places sur la première page. Plus il y aura de sites internet souhaitant se positionner sur un mot-clé, plus le taux de difficulté sera difficile. La tache sera donc ardue.

On a vu les différents critères de choix de mots-clés, intéressons-nous maintenant aux différents types de mots-clés. Il en existe quatre:

  • concurrentiels
  • parasités
  • délaissés
  • de niche

 

 

c’est quoi un mot-clé concurrentiel ?

 

Un mot-clé concurrentiel est un mot-clé sur lequel beaucoup de sites internet souhaitent s’indexer. En effet, ce sont fréquemment les sites web avec de gros moyens (notoriété du site, ancienneté…) qui réussissent à s’indexer dessus.

Vous vous heurterez à de grandes difficultés à tenter de vous positionner sur des mots-clés concurrentiels.

Alors comment repérer un mot-clé concurrentiel ?

exemple, le mot-clé «maison» est concurrentiel.

 

  • Google retourne plus de 47 000 000 résultats : un nombre monumental de sites web parlent de maison.
  • de nombreux liens sponsorisés apparaissent également sur ce mot-clé ,
  • les urls renvoyé dans les résultats sont courts

par conséquent :

  • Trop de site internet sont intéressés par ce mot-clé. Les places sont très « chères »
  • en revanche le trafic qu’il génère est de bonne qualité

A moins d’avoir des points forts que vos concurrents n’ont pas, il est mieux de passer à un autre mot-clé sous peine de dépenser beaucoup de temps pour un résultat modeste.

Un mot-clé parasité, c’est quoi ?

 

Un mot-clé parasité est un mot-clé sur lequel beaucoup de sites internet se sont positionnés alors que ni leurs offres, ni leurs contenus ont un lien direct avec ce mot-clé (souvent indexé hors de leur volonté par les moteurs de recherche).

Important ! Les internautes qui recherchent ce mot-clé le font pour des raisons très variées. Le trafic que ces mots-clés génèrent est donc de variable.

exemple, le mot-clé «eco»est parasité.

 

  • Google renvoie plus de 130 000 000 résultats (beaucoup de sites internet pour l’emploi),
  • Seulement 3 liens sponsorisés (personne ne s’y index),
  • les résultats retournés sont presque pas homogènes (bricolage, maison, grande distribution).

En conséquence,

  • difficile de s’y indexer
  • le trafic généré est de faible qualité puisque le mot-clé traite de requêtes trop largesconclusion :

Un positionnement difficile pour un trafic peu qualifié, il est préférable de passer son tour sur celui-ci !

 

 

un mot-clé délaissé, what else ?

Un mot-clé délaissé renvoie à une recherche très précise et les sites internet indexés ont souvent moins de popularité que dans les deux cas cités plus haut.

Les sites web qui y sont indexé n’ont souvent pas fait de gros efforts. Les sites internet que l’on trouve sur ces mots-clés sont souvent peu optimisés sur la requête en question.

Les chances de s’y indexer sont accrues.

exemple, le mot-clé «cellule» est délaissé.

 

  • Google renvoie plus de 4500 résultats (très peu)
  • pas de liens sponsorisés
  • les urls renvoyés par Google sont longues, mais ne contiennent pas le mots-clés. 

si votre site internet parle de cette thématique, nul doute que vous devez vous y indexer,

  • peu d’effort seront nécessaire pour vous y positionner,
  • le trafic qu’il générera sera qualifié puisque peu rechercher.

 

 

 

 

Et enfin le petit dernier, le mots-clés de niche

 

Peu de sites internet tente de se positionner sur les mots-clés de niche. En revanche ceux qui y sont, indexer n’y sont pas par hasard, ils ont fait un gros travail. Le trafic qu’il renvoie est fortement qualifié. La lutte est ardue, mais les places sont chères et limitées.

exemple, le mot-clé les «sctroumf», est un mot-clé de niche.

 

  • Google retourne 45300 résultats (peu de sites en ont fait leur thème)
  • peu de liens sponsorisés
  • les urls des sites indexés sont longs, et contiennent presque tous les mots-clés
  • les requêtes retournées sont très homogènes

on en conclut:

> Peu de sites internet tentent de s’indexer dessus, mais ceux qui le font, font de gros efforts, et le trafic qu’ils génèrent est qualifié.

comment reconnaît-on ces mots-clés ?

 

Les éléments pour les différencier sont divers et variés, en voici quelques exemples :

  • la longueur du mot-clé
  • la quantité de pages indexées par Google
  • le nombre de liens sponsorisés
  • la présence du mot-clé dans les urls renvoyés
  • la présence de sites très connus,
  • la cohérence des sites web qui parle de se mot-clé

Choisir ses mots-clés

Il est important de s’indexer parmi les premiers résultats de moteurs de recherche si vous souhaitez avoir de la notoriété sur votre site internet.

C’est pour cela qu’il est important de choisir avec soin les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous indexer. Retenez que tous les mots-clés n’ont pas la même valeur et qu’ils ne requièrent pas les mêmes efforts.

Vous devez bien réfléchir aux mots-clés à retenir pour votre référencement car la construction de votre site et de tous ses éléments en découleront.

 

Des mots-clés liés à votre activité

 

C’est la toute première chose à faire quand on cherche à se positionner sur internet, pour cela n’hésitez pas à faire des synonymes des mots-clés qui vous intéressent et n’oubliez pas d’étudier leur état au cas par cas.

 

Ne choisissez pas vos mots-clés à la légère

 

Il existe deux écoles, ceux qui cherchent à se positionner sur un nombre important de mots-clés au détriment de la qualité du trafic généré et ceux qui les choisissent avec soin et travail pour être indexé. Le dernier cas génère un trafic de meilleur qualité !

Choisissez les mots-clés à longue traîne

 

La plupart des internautes font des requêtes de plus de 3 mots dans leur recherche, ne négligez donc pas les long mots-clés.

les synonymes sont votre ami

Utilisez les synonymes des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous indexer, de cette manière vous serez visible sur plus de mots-clés sans toucher à la qualité de votre trafic.

Choisissez le plus simple

On ne peut pas tout avoir. L’indexation sur un mot-clé dépend de vos moyens (temps, argent…) et de la stature du site web que vous tentez d’indexer.

Ne voyez pas trop gros pour vos débuts, l’indexation d’un site sur un mot-clé se réfère en grande partie sur l’ancienneté, la taille et la notoriété de celui-ci. Ne perdez pas votre argent et votre temps à tenté de concurrencer des sites qui sont là depuis des années, cherchez d’autres mots-clés pour capter une partie de leurs trafics.

Pensez rentabilité !

 

Le terme de rentabilité en SEO se mesure avec la quantité et la qualité des internautes arrivants sur votre site internet ainsi que le temps nécessaire pour se positionner sur les mots-clés choisis.

Idéalement, il faut se positionner sur des mots-clés peu convoités mais apportant beaucoup de trafic de qualité.

Choisissez des mots-clés faciles, mais apportant un trafic de qualité n’hésitez pas à passer beaucoup de temps à faire des audits.

Sachez renier sur la quantité de trafic potentiel que peut vous apporter un mot-clé pour y préférer un synonyme moins recherché mais plus facile d’indexation, vous y gagnerez aussi et ne perdrez pas votre temps.

Gardez les pieds sur terre

 

Ne pas attendre le même niveau de rentabilité pour un site naissant avec quelques pages et un site référencé depuis plus longtemps avec plusieurs centaines ou milliers de pages.

Il est tout à fait normal pour un site nouveau né de ne pas générer autant de trafic, ni autant de rentabilité qu’un site référencé depuis un long moment.

Faire de votre site internet une affaire qui roule devra se faire pas à pas. Chaque pas validé devra :

  • marquer une avancée mesurable en matière de trafic et de taux de conversion
  • augmenter la notoriété de votre site web dans son domaine
  • augmenter vos propre connaissances en SEO

 

Vous avez maintenant tous les éléments pour bien choisir vos mots-clés et lancer votre positionnement sur internet, mais n’oubliez pas, faites les choses pas à pas ! Vous êtes un coureur de fond, qu’importe l’allure, tant que vous passez la ligne d’arrivée. Soyez réaliste dans vos objectifs et montez la barre plus haute à chaque fois que vous le réussissez, Enjoy ! 🙂