Référencement sites internet | comment les réseaux sociaux influencent votre SEO
Référencement, Résaux sociaux

Référencement sites internet | comment les réseaux sociaux influencent votre SEO

Google comme toujours entretient un mystère autour de la façon dont les réseaux sociaux influencent votre référencement. Pourtant, l’expérience montre que les contenus bénéficiant d’un grand engagement se placent mieux dans les résultats de recherche, que les contenus moins populaires. Et concrètement, cela a du sens. L’algorithme du grand Google est fait, et régulièrement mis à jour, pour chercher et classer les contenus de haute qualité, utile et pertinent face à une requête d’internaute. Pour cela, Google a besoin d’un moyen de mesurer la valeur des sites internet qu’il visite.

Un doute


Les signaux sociaux sont des facteurs nécessaires
 dans cette identification parce qu’ils représentent des évaluations uniques et libres du contenu d’une page. Vous ne donnez pas un like ou un partage à un article ou une page sur Facebook si celui-ci n’est pas pertinent, je me trompe ? Bon, s’il est vrai qu’il nous arrive de retweeter, parfois même sans lire, mais en principe c’est que cela a au moins capter notre attention. De la même manière, si vous allez au bout d’une vidéo en ligne, c’est qu’elle était pertinente.

Cela prouve que SMO (Social Media Optimization) et SEO (Search Engine Optimization) travaillent ensemble, ce qui fonctionne bien pour l’un, marche aussi pour l’autre. Voici comment vos publications sur les réseaux sociaux envoient des signaux positifs pour votre stratégie SEO.

Selon votre domaine d’activité, il est probable que vous ayez à faire face à la concurrence déjà implantée sur le web. Vous aurez alors besoin de bâtir une stratégie de référencements, ainsi qu’un contenu créatif et engagé pour implanter votre marque dans l’esprit collectif. Pour cela, il faut publier méthodiquement du contenu optimisé sur vos plateformes de réseaux sociaux. Ce contenu doit être mené par un solide calendrier d’édition. Vos fans, followers et les internautes, doivent apprendre à vous reconnaître.

Lorsque l’on voit un de vos postes, on doit vous reconnaître rapidement grâce à votre charte graphique et votre syntaxe. Tous vos postes et tous vos contenus doivent inclure des moyens de vous identifier. Vous augmenterez votre notoriété sur le web, ce qui aura pour effet d’augmenter le nombre de recherches organiques liées à votre marque. Cela est, vous en conviendrez, plus précieux que n’importe quelles pubs aussi efficaces soient-elles.

La taille de votre communauté, ça compte !

Le nombre total de j’aime et les différentes connexions sur vos profils de réseaux sociaux ont un impact sur votre classement dans les SERP. Mais avant que vous ne vous pensiez à l’achat de followers fantômes sur un site internet tiers, souvenez-vous que sans l’engagement de votre audience cela est quasiment inutile. Une vraie communauté interagie avec vous, elle réagit à vos postes, alors que les followers fantômes ne le font pas. L’engagement de votre communauté est alors la clé de voûte.

Alors, je vois déjà les réactions outragées des plus informés d’entre vous ! Les backlinks des réseaux sociaux ne sont pas pris en compte par Google.

Effectivement, c’est ce que dit M. Google. En vrai, c’est moins strict. Premièrement, l’influence d’un expert est retenue par Google. Ce n’est pas instantanée, c’est un travail de longue haleine. De plus, les moteurs de recherche essayent d’établir le taux d’expertise et la reconnaissance d’un auteur au travers de plusieurs critères (les réseaux sociaux n’en font actuellement pas partie).

N’oubliez pas, la taille de votre communauté n’est pas le plus important ! C’est l’engagement qu’elle vous porte et son degré d’interactions qui sont indispensables.

Il est vrai que Google n’a jamais décrété qu’utiliser le nombre de fans de vos comptes peut vous permettre d’établir votre référencement (pas plus mal lorsqu’on voit la faciliter d’acheter une communauté sur internet). Google va cependant interpréter le nombre de backlinks et leur qualité vers votre site internet. Nous sommes tous d’accord pour dire que la quantité de j’aime a une influence certaine sur le nombre de liens entrants vers votre site web. Bon nombre d’internaute découvrent votre site internet sur les réseaux sociaux et décident ou non d’en parler.

Entre autres, plus votre communauté sera grande et de qualité, plus elle fera monter votre trafic. Cela est un point que Google retient dans son jugement. Alors, en attendant une éventuelle mise à jour de l’algorithme et une prise en charge concrète des réseaux sociaux pour le référencement, vous pouvez vous consoler en pensant que le web marketing est un bloc, un ensemble qui construit votre notoriété et dont chacun des points a une influence sur autrui.

Si vous voulez bâtir une communauté, devenez un leader. Il est vrai que dit de cette façon, cela peut paraître un peu excessif, mais c’est pourtant une réalité. Les gens follows, lisent et partagent un chef de file. Créez des comptes de réseaux sociaux là où se trouvent vos cibles. Aucune raison d’investir Twitter si vos cibles sont sur Google+ !

Apporter du contenu de grande qualité est, comme pour le SEO, en général crucial. C’est la base, comme vous le diront tous les experts en SEO. Si vous souhaitez un engagement de votre communauté, vous aurez besoin d’être vous-même engagé. Repérez les comptes et les personnes importantes dans votre domaine d’activités, suivez-les et attendez qu’elles vous suivent à aussi. Postez des contenus de qualité et des gifts, comme des téléchargements gratuits ou des services en échange d’un suivi sur Facebook ou Twitter. Cependant, ne vous arrêtez pas là et interagissez en prenant la parole avec votre communauté !

 

Les réseaux sociaux synonymes de partage

La base des réseaux sociaux, c’est le partage. On y partage du contenu, que l’on a écrit ou que l’on a trouvé assez pertinent pour le diffuser sur notre compte. Les likes, les commentaires et les retweets et les partages ont une importance cruciale. Plus votre communauté partage vos postes, plus vous obtenez d’éléments pour votre notoriété et votre référencement. Les partages sur les réseaux sociaux peuvent se transformer par la suite en liens sur des articles de votre site internet, des infographies… . De plus, certains tweets sont indexer par les moteurs de recherche, en particulier les postes Google + qui se positionnent très bien.

Votre tache est de tout faire pour faciliter l’engagement avec votre contenu. Cela commence par le SMO, c’est-à-dire optimiser votre site internet pour les réseaux sociaux. Placer des boutons de partage, de tweet et de j’aime. Interagissez pour engager des discussions (n’hésitez pas à être un peu provocateur).

Utilisez les hashtags, bien évidemment, pour que votre contenu soit facilement accessible même à des internautes qui ne vous suivent pas. Travaillez vos tweets et postes pour qu’ils soient faciles à partager et répondez aux commentaires de votre communauté.

Optimisez votre contenu

On ne cesse de le dire, il faut optimiser son contenu pour :

  • ses lecteurs,

  • les réseaux sociaux,

  • les moteurs de recherche.

Je place les internautes en tête, parce que l’on a trop souvent tendance à écrire des articles pour les bienfaits de notre SEO en oubliant complètement les lecteurs. En résulte un faible engagement, les internautes ne sont pas dupes, respectez-les !

Optimiser son contenu pour ses internautes, c’est créer une source d’information, d’échange et de polémique, qui répond aux attentes et aux questionnements concernant votre milieu.

Travailler son contenu pour le référencement, représente un ensemble de techniques qui vont permettre aux moteurs de recherche de comprendre votre plateforme afin d’en juger sa qualité pour la classer en conséquence. L’optimisation des mots-clés reste, encore aujourd’hui, cruciale.

Travailler la qualité de son contenu pour les réseaux sociaux repose également sur les mots-clés. Quand on sait qu’aujourd’hui, tous disposent de zones de recherche intégrées, il faut donc mettre en place une stratégie capable de faire apparaître votre contenu. Cherchez les mots-clés, les hashtags les plus populaires dans votre domaine. Planifiez vos postes en fonction et ajoutez les bons mots-clés dans vos titres et vos publications.

Et n’oubliez pas d’orienter vos profils de la même maniéré, grâce aux mots-clés, aux hashtags ou à un lien vers votre site. Les mots-clés sont les miettes de pain semées sur la route pour guider les internautes vers votre site web.

Pour finir ne laissez pas de côté le pouvoir de l’image. Installer Twitter Cards et Facebook Open Graph sur votre site internet pour que vos articles et vos pages partagés sur les réseaux sociaux aient une allure certaine.