Il y a quelques semaines nous vous parlions du phénomène des réponses rapides sur Google et en quoi celles-ci représentent une formidable opportunité d’un point de vue marketing, notamment pour les petites entreprises qui n’ont pas encore acquis une grande visibilité sur le web. Mais il existe encore d’autres possibilités sur Google qui peuvent être d’une grande aide pour booster votre SEO, et ces opportunités se rassemblent autour d’une même catégorie ; celle des « snippets ». Quels sont les différents types de snippets que Google a mis en place et comment en tirer profit pour votre business ? Comment bénéficier du levier que représentent les featured snippets et la position 0 sur les pages de résultats ?

Les snippets standards

Google, toujours désireux de vouloir proposer la meilleure expérience possible pour ces internautes a mis en place cette fonctionnalité il y a quelques années, permettant de voir dès l’affichage des résultats un extrait textuel de la page web proposée. Mais c’est en décembre 2017 que la longueur des snippets standard s’est vue officiellement rallongée par le moteur de recherche passant de 160 à 230 caractères en moyenne. Avec les années, cette fonctionnalité s’est bien sûr développée, en donnant notamment naissance aux ‘’rich snippets’’ et plus récemment aux ‘’featured snippets ‘’.

Les rich snippets ou extraits enrichis

Créés en 2009, les rich snippets sont l’évolution logique des snippets standards. On retrouve bien évidemment les mêmes principes et la même logique derrière ce nouveau concept : proposer de l’information pertinente aux internautes en un seul coup d’œil. De ce fait, ces snippets ont été, et comme ils l’indiquent d’ailleurs, « enrichis », et ce de plusieurs manières.

Les informations comprises dans les rich snippets sont des balises sémantiques, communes à tous les principaux moteurs de recherche dont Google, Yahoo et Bing. Ces balises s’intègrent dans le code HTML d’une page web, permettant ainsi d’indexer les sites web de la manière la plus pertinente possible. Ce balisage est d’ailleurs rendu possible grâce à l’initiative schema.org qui permet d’intégrer ces balises HTML de manière structurée afin d’afficher certaines informations pratiques à vos pages. Ces informations peuvent par exemple être :

  • Une localisation géographique précise
  • Une image d’illustration ou un logo
  • Les informations liées à une société : nom, logo, numéro de téléphone…
  • Les informations liées à une personne ou d’une personnalité : nom, fonction, créations…
  • Une notation liée à des avis clients ou à des avis en ligne
  • Le prix d’un produit
  • Les dates d’un évènement spécifique
  • La disponibilité d’un article
  • Une vidéo, etc.

Les possibilités sont nombreuses avec les rich snippets et ils permettent surtout d’augmenter sa visibilité dans les résultats de recherche pour augmenter les clics sur vos liens. Aujourd’hui, le rich snippet est un critère de référencement « in page » incontournable, du moins pour une majorité de sites et de pages qui seraient en lien avec :

  • Une entreprise, une organisation ou association
  • Des produits de consommation
  • Des recettes de cuisine
  • Des évènements
  • Le domaine spécifique de la musique
  • Les applications mobiles ou logicielles
  • Les avis de clients
  • Une personne ou une personnalité spécifique

Le knowledge graph

Le knowledge graph est un autre snippet de Google dont le format diffère un peu des autres types de snippets. Généralement réservé aux grandes personnalités ou aux marques connues, le knowledge graph affiche des informations et des visuels en lien avec ce type de recherche, soit sur la partie haute de la page de résultat soit sur la partie droite.

Les knowledge graphs ont la particularité d’être très visibles de par leur taille et ils regroupent souvent plusieurs éléments de sites différents. Si le knowledge graph concerne une personne, on pourra par exemple y retrouver sa date de naissance, une partie de sa biographie, les personnes qui lui sont associées ou encore des liens vers ses profils sur les réseaux sociaux. S’il s’agit d’une entreprise, on pourra y retrouver le logo, l’adresse du siège social, ou encore sa cote en bourse et son numéro de téléphone.

Mais le concept de knowledge graph peut aussi s’appliquer aux entreprises locales et il permet de proposer aux visiteurs toutes les informations pratiques qui concernent l’entreprise lorsqu’il cherche des informations sur celle-ci.

Les Rich Card ou Carrousel

Les rich cards sont une fonctionnalité automatique sur Google qui peut, dans certains cas, proposer un carrousel (ou diaporama) d’informations enrichies et qui s’adaptent à la recherche de l’internaute. Le principe est le même que celui des extraits enrichis, mais sous la forme d’un défilement de petits encarts proposant souvent un aperçu visuel ou vidéo.

C’est une fonctionnalité que l’on voit d’ailleurs souvent apparaître lors d’une recherche concernant des recettes de cuisine, mais aussi sur certaines actualités avec l’affichage des « top stories » proposant du contenu vidéo, ou bien encore autour d’un produit de consommation en vue d’un achat et via le module de Google Shopping. Le carrousel s’affiche le plus souvent pour les requêtes effectuées sur mobile, et il n’affichera d’ailleurs que les pages optimisées pour ces devices ou celles utilisant la technologie AMP (Accelerated Mobile Pages).

Les featured snippets ou extraits optimisés

Nous avons parlé des réponses rapides dans un article précédent, cependant il faut savoir que ces réponses proposées par Google font aussi partie du groupe des featured snippets. Nous ne reviendrons pas sur les détails techniques de cette fonctionnalité ici, mais il faut tout de même préciser que ce concept de featured snippet est assez nouveau et les terminologies sur le web divergent encore. Certains qualifient de « réponses rapides » uniquement les réponses de Google sans lien vers le site source. Dans ce cas de figure, Google considère que la réponse est liée à une information du domaine public et considère qu’il n’y a pas d’intérêt à intégrer un lien, comme c’est le cas si votre requête concerne l’heure dans un pays spécifique par exemple. D’autres experts en SEP intègrent tous les types de réponses rapides à cette catégorie de snippets optimisés.

Alors, comment définir les featured snippets de Google ? Le concept de featured snippets est né en 2016 mais a commencé à vraiment prendre de l’ampleur vis-à-vis des marketeurs ces derniers mois grâce aux nombreuses évolutions de la fonctionnalité. D’ailleurs, Google a proposé sur son blogue en janvier un guide complet sur les featured snippets afin de mieux expliquer les différentes possibilités du système. Il a aussi été annoncé plus tôt en mai que ces snippets devraient à présent proposer des réponses multiples afin d’élargir la compréhension à la lecture via l’affichage de différents éléments de réponses

Le principe de ces snippets est plutôt simple : proposer une réponse courte et la plus précise possible à la requête de l’internaute, qui sera par la suite complétée par des résultats de liens plus traditionnels. C’est ce qu’on appelle communément la position 0 sur Google car l’encart qui concerne ces snippets vient s’intégrer avant même les premiers résultats de la recherche.

Le featured snippet contient plusieurs éléments, le plus important pour ce qui nous concerne étant bien évidemment le lien vers le site web dont il tire la réponse adaptée à la requête. Mais l’encart peut aussi bien contenir :

  • Un texte explicatif ou une citation extraite du site en question
  • Une liste à puces ou une liste numérotée d’étapes par exemple
  • Un tableau de données, très utile dans le cas d’une requête liée à une demande de chiffres ou de dates
  • Une image ou un graphique
  • Une vidéo directement issue de YouTube, notamment dans le cas d’une requête liée à un tutoriel.

Il faut aussi savoir que Google se donne le droit de « mixer » les sources au sein même de ces featured snippets. Il proposera par exemple un texte avec un lien vers un premier site et une vidéo tirée de YouTube complètement indépendante au premier.

Quelles opportunités pour mon entreprise ?

Les avantages d’apparaître dans ce type de snippet sont nombreux ; une visibilité accrue bien sûr, plus de trafic pour votre site web, mais aussi une crédibilité plus importante sur le web. Sans oublier que vous capitaliserez ainsi sur les évolutions SEO et notamment celles qui sont liées à l’utilisation progressive des assistants vocaux et de la recherche par voix.

Il faut aussi comprendre que ces featured snippets donnent une chance véritablement incroyable aux sites web de petites entreprises de se positionner avant les liens des grands groupes et des acteurs historiques sur leurs mots clés. En effet, bénéficier de cet encart spécifique ne demande aucun investissement financier particulier puisqu’il n’est pas accessible via des campagnes Adwords. C’est donc une opportunité considérable pour toute PME qui serait prête à tenter ce pari et à adapter son contenu dans cette optique.

Aujourd’hui encore, le premier moteur de recherche reste discret sur les critères qui permettent de positionner un site dans cet encart si convoité. Cependant, plusieurs experts se rejoignent pour dire que certains critères peuvent vraiment favoriser vos chances d’apparaître dans un featured snippet :

· Trouver des mots clés spécifiques

Les featured snippets concernent des requêtes très particulières, et notamment des requêtes sous forme de questions. Il vous faudra donc avoir une approche de recherche de mots et expression clés dans ce sens afin de mettre toutes les chances de votre côté pour apparaître dans le snippet correspondant. Pour ce faire, vous devrez non seulement avoir une grande connaissance de vos cibles et déceler leurs problématiques habituelles mais aussi réaliser une veille sur les featured snippets existants. Il faut également réfléchir à ceux qui n’ont pas encore été mis en place par Google et qui représenteraient un vrai potentiel pour votre activité.

· Penser son contenu sous le principe des featured snippets

Le principe de ce type d’encart est de pouvoir proposer aux internautes une réponse succincte, voire un support visuel d’illustration. Ainsi, si vous ambitionnez d’apparaître sur ce type de snippet et notamment sur un sujet donné, n’hésitez pas à débuter votre article ou votre contenu par un titre explicite (et sous forme de question de préférence), puis par un paragraphe court qui répond aux exigences de Google en la matière, et enfin à proposer des images ou des vidéos en lien direct avec votre sujet.

· Travailler votre mise en page

Vous pouvez aussi permettre à Google de s’y retrouver plus facilement dans votre contenu en peaufinant votre formatting de sorte que les algorithmes comprennent immédiatement l’articulation de votre contenu. Si vous pensez créer des contenus sous forme de listes à puces, n’hésitez pas à utiliser les balises correspondantes (<li>, <ul>, etc.), et de la même façon pour vos titres et sous-titres. Par ailleurs, vous veillerez à respecter une certaine longueur de phrases et de paragraphes afin d’ajuster votre contenu directement aux contraintes techniques des snippets.

· Proposer un contenu qualitatif et original

Bien sûr, dans le cadre des featured snippets, le contenu aura toute son importance. Non seulement la qualité du contenu que vous allez proposer, mais aussi la manière dont vous le présenterez sur le web. L’objectif ici est de proposer du contenu de manière claire et synthétique, et tous les moyens auxquels vous pourriez penser et qui seraient liés à ce principe de base peuvent être envisagés pour vous démarquer. N’essayez donc pas d’imiter la concurrence mais plutôt de trouver de nouveaux moyens d’expliquer vos concepts et votre secteur d’activité autrement.

· Avoir une notoriété et une présence sur le web déjà établies

Même si les featured snippets sont une opportunité considérable pour les petites et nouvelles entreprises, il n’empêche que Google favorisera toujours des sites web avec une certaine autorité sur le web et sur les réseaux sociaux, afin de garantir le sérieux et la qualité des réponses qu’il propose aux internautes. Ainsi, une stratégie de SEO globale et plus particulièrement de backlinks vous permettra d’acquérir cette confiance vis-à-vis des algorithmes afin de pouvoir être cité dans ce type d’encarts. Par ailleurs, n’oubliez pas que Google a tendance à favoriser les sites proposant des versions mobiles ou des pages AMP permettant d’améliorer l’accessibilité aux informations à tous les visiteurs, même sur mobiles.